Abstract

Hong Kong and Global Finance

Hong Kong a occupé une position unique entre l’Empire britannique et la Chine qui l’ont dotée d’une dimension globale bien avant la fondation de la République populaire de Chine en 1949. L’héritage des institutions coloniales britanniques, notamment les conseils monétaires, les banques, la langue, le cadre juridique et une protection aboutie des droits de propriété, ont tous contribué à étendre le rôle traditionnel de Hong Kong à celui d’un entrepôt impérial à l’ère post-coloniale. Mais le succès de Hong Kong n’a pas été construit sur le libre marché à outrance. L’article montre que le rôle de l’État est beaucoup plus complexe que ce qui est habituellement admis de nos jours, ou à l’époque.